La Wii pour améliorer l’équilibre chez les patients atteints de la sclérose en plaques

4

Des chercheurs italiens se sont intéressés aux bénéfices de la Wii Balance Board pour les patients atteints de la sclérose en plaques. 

Des outils grand public adaptés aux patients

La Wii doit en grande partie sa renommée auprès du grand public à deux innovations techniques surprenantes pour l’époque (rappelons que la console de Nintendo est sortie à la fin de l’année 2006) : la manette qui capte les mouvements du bras (à l’aide toutefois d’une petite caméra posée devant la télé) et la Wii Balance Board qui permet de pratiquer une activité physique en restant dans son salon pendant que la console enregistre nos données (poids, intensité de l’activité…). Utilisée dans le cadre de serious games et jeux thérapeutiques, la Wii Balance Board a également fait l’objet d’une étude italienne, menée par le Dr Prosperini de l’université de Sapienza, chez des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) et souffrant de troubles de l’équilibre, car elle permettrait de réduire le risque de chutes accidentelles tout en améliorant l’équilibre.

L’étude a été menée auprès de 27 patients, observés grâce à une technique particulière d’IRM qui permet l’analyse détaillée de la matière blanche. Pendant douze semaines, treize patients ont utilisé la Wii, suivie d’une période de douze semaines sans exercices. Quatorze patients ont suivi le protocole dans l’ordre inverse et quinze sujets sains ont servi de témoins. Des changements des zones impliquées dans l’équilibre et le mouvement, les pédoncules cérébelleux supérieurs, ont été observés chez les sujets souffrant de SEP et des améliorations de l’équilibre ont été objectivées par un autre examen, la posturographie.

GERONTOLOGIE 1

Pratiquer un entraînement régulier

Le Dr Prosperini explique qu’un entraînement répété et ciblé sur un symptôme spécifique est très efficace et induit la plasticité cérébrale (un fait déjà observé sur le jeu thérapeutique X-TORP pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer en stade léger). Autrement dit, un entraînement répété sur la Wii Balance Board permettrait de réduire les risques de chutes et leurs conséquences négatives, comme les traumatismes et les fractures. Cependant, il a été constaté que ces effets bénéfiques n’ont pas persisté au-delà de douze mois après l’arrêt de l’entraînement, ce qui implique le fait que les exercices doivent être maintenus afin d’entretenir les compétences liées à des changements structurels du cerveau.

Cette étude suggère que le maintien de l’autonomie des patients peut être rendue possible grâce à des exercices physiques et cognitifs pratiqués sur le long terme, pour une amélioration durable de leurs performance dans leur vie quotidienne. Si ce sujet vous intéresse, je vous invite à relire un précédent article intitulé Jour, rire, vieillir et à suivre les travaux du LabCom BRAIN e-NOVATION.

Source : Allô Docteurs

Clément Kolodziejczak
Me suivre

Clément Kolodziejczak

Passionné par les jeux vidéo, la communication et les tendances liées aux médias et aux nouvelles technologies, je m'intéresse à l'apport des serious games dans les stratégies d'entreprise et le domaine de la santé.
Clément Kolodziejczak
Me suivre