L’art-thérapie, au cœur d’un protocole d’étude sur la prise en charge de la négligence post-AVC (+interview vidéo)

0

Les résultats préliminaires d’une étude à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, autour de l’art-thérapie pour les victimes d’AVC, sont attendus pour novembre 2016

Une méthode innovante d’art-thérapie fait actuellement l’objet d’un protocole d’étude auprès de 30 patients ayant été victime d’un AVC hémisphérique droit dans le service le Service de Soins et de Réadaptation (SSR) du Pr Dupont à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière.

Auparavant, beaucoup d’études avaient montré l’impact et les applications de l’art-thérapie dans divers domaines telles que l’anxiété, la dépression, la plasticité cérébrale, la schizophrénie ou encore la maladie d’Alzheimer. Aucune d’entre elles n’abordaient la rééducation de l’héminégligence post AVC.

b

Depuis 2 ans, l’art-thérapie a fait son entrée dans le Service de Soins et de Réadaptation de la Pitié-Salpêtrière avec notamment une étude auprès de 3 groupes : un « groupe contrôle 1 » faisant l’objet d’une rééducation standard, un deuxième groupe suivant une rééducation standard ET une Activité artistique Contemplative et le troisième groupe dit « expérimental » fait la rééducation standard ET des séances d’art-thérapie.

L’étude a été conçue et encadrée par le Dr Chiara Zavanone, neurologue à la Pitié Salpêtrière, en collaboration avec Emily Rochard, diplômée du D.U. d’art-thérapie de la faculté de médecine de Tours, et Marisa Denos, neuropsychologue dans le service SSR-neurologique du même hôpital. L’étude a été financée par la SFNV (Société Française Neuro-Vasculaire), France AVC ainsi que le Groupe Pasteur Mutualité. Il a été mené autour de 12 séances individuelles, deux fois par semaine avec 40 minutes par séance.
Les résultats préliminaires seront présentés à l’occasion du Congrès International d’Art-thérapie qui se tiendra à Tours les 25 et 26 Novembre 2016.

Retrouvez une interview de Emily Rochard en cliquant ici, ainsi que ces trois vidéos sur l’art thérapie :

L’art-thérapie traditionnelle : utiliser le potentiel d’expression artistique et la créativité des patients

Pour mieux connaître l’art thérapie traditionnelle et ses bien faits, le Groupe GENIOUS a interviewé une art-thérapeute à Montpellier, Caroline Germain.

 

Vous souhaitez en savoir davantage sur l’art-thérapie ?

Clémentine Espinasse

Clémentine Espinasse

Diplômée de Sciences Po et de l'école de commerce Audencia, j'ai longtemps travaillé dans le milieu de la santé publique hospitalière. Aujourd'hui, je suis attachée à montrer le bénéfice patient procuré par les jeux vidéo thérapeutiques.
Clémentine Espinasse

Laisser un commentaire