Diabeloop, une gestion automatisée du diabète de type 1

0

DBLG1, la solution technologique innovante qui améliore le contrôle glycémique et la qualité de vie des patients atteints de diabète de type 1, est une importante avancée pour les patients, leurs proches et les professionnels de santé́ dans la prise en charge de cette pathologie.

Le diabète est une maladie chronique, c’est-à-dire à long terme et récurrente, où le pancréas ne produit plus d’insuline (une hormone qui régule la glycémie), ou le corps n’utilise pas l’insuline produite. Le contrôle nul du diabète produit une hyperglycémie, une augmentation de la glycémie qui peut endommager gravement différents organes, le système nerveux et les vaisseaux sanguins. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que d’ici 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde (Inserm,2019). Il existe différentes types de diabète :

  • Diabète de type 1: Dans ce cas, les patients sont insulino-dépendants, leur pancréas ne produit pas d’insuline et cette hormone doit donc être administrée tous les jours. Ce type de diabète peut être détecté dans l’enfance ou l’adolescence et correspond à des facteurs héréditaires, il ne peut donc pas être évité.
  • Diabète de type 2: Dans ce cas, les patients ne sont pas insulino-dépendants et la maladie ne peut être détectée que lorsque des complications avancées et sanitaires se sont déjà produites. La principale cause du diabète de type 2 est une mauvaise alimentation et un mode de vie sédentaire qui contribuent au développement précoce du surpoids et de l’obésité.
  • Diabète gestationnel: Ce type de diabète se développe pendant la grossesse.
  • Pré diabète: Comme dans le diabète gestationnel, dans le prédiabète, la glycémie est assez élevée.

Le diabète, de type 1 ou 2, peut causer de graves problèmes de santé en n’étant pas détecté, contrôlé et traité à temps. Certaines des conséquences du diabète sont:

  • Cécité (rétinopathie diabétique).
  • Amputation des membres inférieurs.
  • Insuffisance rénale.
  • Risque accru d’infarctus du myocarde.
  • Risque accru d’accidents vasculaires cérébraux.
  • Charge émotionnelle élevée en tant que maladie chronique et dépendante (type de cas 1).

À ce propos, « Diabeloop« , qui fait partie des start-ups FRENCH TECH 120 en catégorie santé », développe une solution technologique pour révolutionner le traitement et la gestion du diabète de type 1. Ils’agit d’un projet de recherche médicale initié en 2011 consacrée à la recherche et au traitrement du diabète. L’innovation Diabeloop c’est un service dédié au diabète de type 1 qui associe une solution de délivrance automatisée d’insuline à une plateforme de télésuivi médical. Les éléments composant le système DBLG1 sont :

  • un capteur de mesure du glucose en continu qui envoie par Bluetooth ses données.
  • à un terminal dédié sur lequel est installé le logiciel – entièrement développé en interne – qui calcule et ajuste en temps réel la juste dose d’insuline à délivrer et envoie l’ordre de l’injecter à une pompe patch connectée
  • Les données sont envoyées à une plateforme sécurisée qui permet le suivi du traitement par le patient et les personnes qu’il aura désignées (corps médical, proches).

DBLG1­® System est un dispositif médical externe composé de trois appareils : un capteur de glucose en continu (CGM), une pompe à insuline patch et un terminal dédié qui héberge l’algorithme développé par « Diabeloop«  et sert d’interface utilisateur avec le système.

Ce système est fourni en kit avec tous les appareils qui le composent : capteur, pompe et terminal, sur lequel est installé le logiciel et qui sera dédié uniquement à cet usage. Ce dernier repose sur un algorithme permettant à un capteur de glucose en continu et à une pompe à insuline de fonctionner en boucle fermée. L’objectif est d’ajuster en temps réel le débit d’insuline basale pour maintenir l’équilibre glycémique et ainsi réduire hypo- et hyperglycémies.

Il faut remarquer que le DBLG1 est désormais le plus avancé sur le marché et se prépare à sa prescription dès sa commercialisation. Le DBLG1® a obtenu le marquage CE en novembre 2018 chez l’adulte et son dossier a été déposé pour que le dispositif soit pris en charge par la Sécurité Sociale. Le dispositif sera donc diffusé progressivement dans des centres de référence en France.

Les solutions développées par « Diabeloop » embarquent de l’intelligence artificielle thérapeutique pour automatiser et personnaliser le traitement du diabète de type 1. En février 2020, « Diabeloop » vient de lancer une vaste étude clinique (SP8/DBLUS) qui permettra soumettre sa solution interopérable de gestion automatisée du diabète de type 1 à l’agrément de la FDA (Food and Drug Administration) aux Etats-Unix. L’étude SP8/DBLUS associe le dispositif de Diabeloop, le capteur de glucose en continu Dexcom G6 et la pompe à insuline Dana-i (SOOIL).

*Pour plus d’information https://www.diabeloop.fr/

Kevin Gutierrez

Laisser un commentaire